Le Réseau Mondial de Prière du Pape et le MEJ en session européenne à Vienne

Nous étions une bonne trentaine, du 21 au 25 septembre 2017 à Vienne, pour la rencontre européenne bisanuelle du Réseau Mondial de Prière du Pape. Nous avons travaillé le processus de sa recréation dans nos différents pays, en particulier sur le lien avec les paroisses. Pour la première fois, le Mouvement Eucharistique des Jeunes était aussi là institutionnellement, alors que dans les autres continents cela a toujours été le cas. Nous nous sommes remémoré les différentes avancées du Réseau de prière du Pape, à partir du récit de sa recréation qu’en a donné le P. Frédéric Fornos, avec l’aide de son assistant le P. Luis Ramírez. Des étapes jalonnent l’histoire immédiate de cette recréation qui prend forme dans chaque pays selon ses couleurs nationales. La première étape était l’approbation par le Pape du processus de recréation : c’est le document 1 de la recréation, qui comprend notamment notre itinéraire de formation, le Chemin du Cœur, 3 décembre 2014[1].

La deuxième étape a donné la visualisation et les nouveaux langages de notre mission : le nouveau logo unifie le Réseau dans le monde entier. Puis est venue la Vidéo du Pape, le produit le plus achevé-. Et enfin Click To Pray, vous savez : clicktopray.org, l’appli de prière du Pape François ! C’est un outil missionnaire, pour que notre prière se connecte avec le monde. La troisième étape, qui va débuter, propose le Chemin du Cœur aux paroisses. C’est une manière de mettre en œuvre l’esprit missionnaire d’Evangelii Gaudium, une manière d’aider à se rendre disponibles dans la vie quotidienne à la mission du Christ. Selon ce qui est possible, des retraites sont proposées selon le Chemin du Cœur ; une proposition émerge aussi pour aider les paroisses à vivre le Premier vendredi du mois comme Journée mondiale de prière pour les intentions de l’Église Universelle, les défis sur lesquels le Pape calibre la prière de mois en mois ; des outils numériques sont en préparation, pour offrir aux paroisses un kit d’animation pour prier, etc.

Parmi bien d’autres éléments réfléchis à Vienne, trois expressions ont fait florès : l’itinérance apostolique, la prière apostolique et les vidéos profanes. Le P. Frédéric Fornos a témoigné de ses rencontres vécues en itinérance apostolique : deux par deux dans la pauvreté, à la rencontre de communautés paroissiales, les invitant à vivre cette disponibilité pour la mission. — La prière apostolique résume la spiritualité ignatienne et chrétienne, notamment dans ce Réseau : une vigueur nouvelle est donnée à cette approche du réel, qui donne de prier la vie et de vivre sa prière. Contemplant le Fils éternel envoyé déposer de l’amour là où il manque le plus ; mobilisée par « la mission de Dieu », notre prière devient service, suscite l’action, là où nous sommes. — Enfin, le P. Nikolaas Sintobin a partagé sa proposition d’exercices spirituels basés sur de courtes vidéos profanes, donnant à penser avec humour à partir de multiples réalités : son site seeingmore.org invite d’abord à l’approche philosophique, puis au partage possible de convictions de foi. Belle amorce du dialogue avec des groupes pour inviter à la communion d’Église dans notre temps post-moderne.

Le MEJ de France et celui d’Italie étaient présents. Le P. Andrea Picciau a présenté la pédagogie du MEG italien, qui invite les jeunes à découvrir Jésus eucharistique. Enfin 2019 sera l’année des 175 ans du Réseau Mondial de Prière du Pape, qui a pris le relais de l’Apostolat de la Prière.

Thierry Monfils, s.j.

[1]     https://www.popesprayer.net/wp-content/uploads/2016/01/2014_DOC1_Recreacion_Apostolado_FR-1.pdf

Télécharger doc