Tu veux participer au Réseau Mondial de Prière du Pape?

Entre dans le “chemin du cœur”

Ce chemin nous transforme et fait de nous des apôtres de la prière dans la vie quotidienne. Il présente neuf étapes pour vivre profondément unis au Cœur de Jésus, au service de sa mission. Ce chemin est proposé à tous ceux qui désirent participer plus activement au Réseau Mondial de Prière du Pape (à travers des retraites, des sessions, des rencontres le Premier vendredi du mois, etc.) tout en s’appuyant sur les “clés pour la mission” que François donne chaque mois à travers ses intentions de prière.
RESUME

1. Au commencement, l’Amour

Je t’aime d’un amour éternel… (Jérémie 31,3)

La Parole qui fonde notre vie de foi est l’amour éternel du Père. Ce qu’il désire nous dire chaque jour et qui transparaît dans tout ce qu’il fait pour nous, c’est : je t’aime. « Dieu est amour » (1Jn 4,8), c’est sa nature, et il ne peut pas ne pas nous aimer.  Son amour est inconditionnel et permanent. C’est le principe et fondement de notre chemin spirituel, puisque notre vie commence grâce à son amour, est portée par lui et sera un jour accueillie en lui. Reconnaître cet amour nous pousse à y répondre

2. Le cœur humain, un cœur inquiet et en recherche

Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube: mon âme a soif de toi, après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. (Psaume 62,1)

Nous proposons ici un itinéraire de foi, d’oraison et de vie, adapté à ceux qui sont en recherche intérieure, qui reconnaissent leur soif spirituelle et désirent accueillir Jésus-Christ dans leur cœur. C’est le chemin des petits dont la faiblesse et la vulnérabilité ne sont pas un obstacle, mais bien plutôt le meilleur capital pour rencontrer un Dieu qui se rend proche du pauvre.

3. Dans un monde découragé

Oui, mon peuple a commis un double méfait : ils m’ont abandonné, moi, la source d’eau vive, et ils se sont creusé des citernes, des citernes fissurées qui ne retiennent pas l’eau ! (Jérémie 2, 13)

Mais le monde que nous habitons est aussi blessé par de douloureuses contradictions qui causent mort et destruction. La vie et l’amour sont souvent étouffés par la violence et l’égoïsme. Nous nous sommes écartés des chemins de l’amour de Dieu et de son projet pour l’humanité.

4. Le Père envoie son Fils pour nous sauver 

Voici que je fais une chose nouvelle : elle germe déjà, ne le voyez-vous pas ? (Isaïe 43,19)

Le Père ne nous a pas abandonnés dans ce monde découragé. Il nous a parlé de son amour à bien des reprises et de bien des manières par les prophètes, et dans la période finale où nous sommes par son Fils qui s’est fait homme, Jésus le Christ (cf. Hébreux 1,1). Avec Lui, nous apprenons à reconnaître l’Esprit de Dieu qui agit dans notre monde, faisant naître du neuf même au milieu des souffrances et des difficultés.

5. Il nous appelle ses amis

Je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi (…) Parce que tu as du prix à mes yeux, que tu as de la valeur et que je t’aime. (Isaïe 43,1 et 4)

Jésus-Christ nous appelle ses amis et nous invite à une alliance d’amour personnelle, intime et affective avec Lui. Notre amitié avec Lui nous conduit à regarder avec ses yeux, à souffrir de ses souffrances et à nous réjouir de ses joies, et à offrir notre personne pour travailler avec Lui au service de nos frères et sœurs.

6. Le Cœur de Jésus dans le cœur du disciple

En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous (Jean 14,20) 

Dans la surabondance de son amour pour nous, Dieu désire habiter nos cœurs. Dieu veut établir sa demeure en chacun de nous. C’est ce que nous désirons et prions chaque jour, avec un cœur de pauvre, tout en sachant qu’atteindre le Christ ne sera jamais le fruit de nos propres efforts. Nous croyons que cette identification au Christ nous est donnée de manière privilégiée dans l’Eucharistie

7. Avec lui nous donnons notre vie

Cette pauvre veuve a mis dans le Trésor plus que tous les autres… elle a pris sur son indigence : elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. (Marc 12,43-44)

 

Unir notre vie au Christ doit nous conduire à donner notre propre vie pour les autres comme il le fit lui-même. Il nous fait découvrir que malgré nos pauvretés et nos limites, notre vie est utile aux autres. Le fait de nous savoir aimés, choisis et habités par lui nous donne une dignité et nous remplit de gratitude. Face à tant de bienfaits reçus nous ne pouvons répondre qu’en offrant notre propre vie en disponibilité à sa mission. Nous exprimons au Père notre disponibilité par une oraison et une offrande quotidienne.

8. Une mission de compassion.

Le Seigneur m’a envoyé guérir ceux qui ont le cœur brisé (Isaïe 61,1)

Dieu, le Père de Jésus et notre Père, veut rendre présente sa compassion au monde à travers nous, ses disciples. Nous sommes invités à regarder l’humanité comme lui, et à agir avec les sentiments du Cœur de Jésus. Nous nous unissons spirituellement à tous ceux qui, dans différentes cultures ou traditions religieuses, sont dociles à cet Esprit et se mobilisent pour soulager la souffrance des plus faibles.

9. Un réseau mondial de prière

Je ne me tairai pas, et pour Jérusalem, je n’aurai de cesse que sa justice ne paraisse dans la clarté, et son salut comme une torche qui brûle (Isaïe 62,1.6-7)

L’Apostolat de la Prière est le Réseau Mondial de Prière du Pape au service des défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise. Nous retrouvons ces défis dans les intentions de prière mensuelles proposées par le Pape qui expriment ses préoccupations pour le monde et pour l’Eglise d’aujourd’hui, et doivent orienter notre prière et notre action durant le mois concerné.

Voir : Comment participer au Réseau Mondial de Prière du Pape?