France, AP

P. Daniel Régent, sj - Directeur National

Marie-Claire Revel – Coordinatrice Equipe numérique

Address: 9 Rue Monplaisir, 31400 Toulouse, France
Email: daniel.regent@jesuites.com
Web: https://www.prieraucoeurdumonde.net/

France, EYM

Stanislas de Javel – Directeur National

P. Xavier Roger, sj – Aumônier National

Address: 29 rue Michel-Ange, 75016 Paris, France
Email: stanislas.dejavel@mej.fr
Email: xavier.roger@jesuites.com
Web: http://www.mej.fr/

Facebook, AP:

L’Évangile de ce dimanche nous demande d’être accueillant comme le Christ, lui-même l’est. Il s’agit, une nouvelle fois, d’un appel à contempler son agir, pour devenir sa ressemblance et annoncer aux hommes et aux femmes de ce temps la Bonne Nouvelle de Sa Paix, de son Amour.

Accueillir

Accueillir c’est accepter de faire une place à l’autre dans sa vie, dans son cœur. C’est toujours laisser une place vide pour que le Christ vienne y faire germer l’élan de sa mission. C’est donc une invitation à l’humilité, à se reconnaître disciple, appelé à se mettre au service d’un autre. Le Christ dans cet appel à l’accueil vient nous dire l’urgence de nous déposséder de nous même ; de mettre notre orgueil et nos suffisances au pied de la croix.

Confesser

Dimanche dernier, nous méditions sur la confession de Césarée. Le Christ nous posait la question : « Pour vous, qui suis-je » ? Le reconnaître comme Celui qui est envoyé par Dieu, celui qui donne du sens à nos vies et nous invite à nous faire le serviteur de nos frères et sœurs et une étape essentielle – mais non suffisante de la foi. Il nous faut mettre réellement cette confession en pratique. Il est indispensable que nous puissions nous mettre en route pour que nos vies resplendissent du sourire du Ressuscité. Une première chose pour aller vraiment à la rencontre de l’autre c’est de nous reconnaître injuste, jaloux, envieux. Confesser que l’Amour que nous voulons porter à l’autre, donc à Dieu est entravé par tout ce que dénonce Paul dans la seconde lecture. Une seconde, devons demander à Dieu, dans une humble prière, la grâce de communier à sa sagesse.

Sagesse

Une sagesse qui n’est pas une pratique humaine pour être plus zen mais une sagesse qui nous donne de communier à Celui qui est la sagesse par définition. Cette sagesse qui nous invite à vivre de la vie de Dieu pour faire une place à l’autre dans la nôtre. Une sagesse qui nous incite à reconnaître que l’autre a une parole, une attitude qui peut nous conduire à une conversion. La sagesse à laquelle nous sommes appelés à communier, à ressembler est celle qui nous fait reconnaître en l’autre le visage du Ressuscité, du Fils de Dieu venu nous sauver

Salut

Même si le Salut, par la croix et la résurrection du Christ, nous est offert gratuitement, sans avoir à être jugé sur nos mérites, il demande notre reconnaissance et surtout nous invite à le proclamer dans et par toute notre vie. Cette proclamation doit nous conduire à avoir pour souci constant la recherche de la justice et de la justesse. Il s’agit bien sûr de s’engager et les demandes des associations ne manquent pas mais surtout d’être habité constamment par ce souci d’être les témoins de la justesse, de la justice de Dieu. Il ne s’agit pas d’un tribunal où nous serions jugés sur nos bonnes et mauvaises actions, pensées etc - notre cœur et notre esprit s’en chargent largement – mais d’être toujours prêt à rendre compte de l’espérance du Christ. Notre attitude, nos paroles, nos actions doivent être toujours plus promptes à relever, à encourager, consoler. Nous devons absolument faire taire toutes nos tentations, nos velléités de prendre le pouvoir sur l’autre pour le plaisir de nous sentir supérieur. Si jamais la tentation jaillit de notre cœur, portons-nous, par le biais de notre imagination au pied de la croix.

En contemplant le Christ Ressuscité nous pourrons apprendre le chemin de l’humilité, de l’abandon du pouvoir pour entrer dans le règne de l’Autorité. Une Autorité qui nous invite à écouter une parole de consolation, de miséricorde, une parole qui nous envoie au cœur du monde témoigner de la tendresse de Dieu.
...

L’Évangile de ce dimanche nous demande d’être accueillant comme le Christ, lui-même l’est.  Il s’agit, une nouvelle fois, d’un appel à contempler son agir, pour devenir sa ressemblance et annoncer aux hommes et aux femmes de ce temps la Bonne Nouvelle de Sa Paix, de son Amour.  

Accueillir

Accueillir c’est accepter de faire une place à l’autre dans sa vie, dans son cœur. C’est toujours laisser une place vide pour que le Christ vienne y faire germer l’élan de sa mission. C’est donc une invitation à l’humilité, à se reconnaître disciple, appelé à se mettre au service d’un autre. Le Christ dans cet appel à l’accueil vient nous dire l’urgence de nous déposséder de nous même ; de mettre notre orgueil et nos suffisances au pied de la croix. 

Confesser

Dimanche dernier, nous méditions sur la confession de Césarée. Le Christ nous posait la question : « Pour vous, qui suis-je » ? Le reconnaître comme Celui qui est envoyé par Dieu, celui qui donne du sens à nos vies et nous invite à nous faire le serviteur de nos frères et sœurs et une étape essentielle – mais non suffisante de la foi. Il nous faut mettre réellement cette confession en pratique. Il est indispensable que nous puissions nous mettre en route pour que nos vies resplendissent du sourire du Ressuscité. Une première chose pour aller vraiment à la rencontre de l’autre c’est de nous reconnaître injuste, jaloux, envieux. Confesser que l’Amour que nous voulons porter à l’autre, donc à Dieu est entravé par tout ce que dénonce Paul dans la seconde lecture. Une seconde, devons demander à Dieu, dans une humble prière, la grâce de communier à sa sagesse.

Sagesse

Une sagesse qui n’est pas une pratique humaine pour être plus zen mais une sagesse qui nous donne de communier à Celui qui est la sagesse par définition. Cette sagesse qui nous invite à vivre de la vie de Dieu pour faire une place à l’autre dans la nôtre. Une sagesse qui nous incite à reconnaître que l’autre a une parole, une attitude qui peut nous conduire à une conversion. La sagesse à laquelle nous sommes appelés à communier, à ressembler est celle qui nous fait reconnaître en l’autre le visage du Ressuscité, du Fils de Dieu venu nous sauver

Salut

Même si le Salut, par la croix et la résurrection du Christ, nous est offert gratuitement, sans avoir à être jugé sur nos mérites, il demande notre reconnaissance et surtout nous invite à le proclamer dans et par toute notre vie. Cette proclamation doit nous conduire à avoir pour souci constant la recherche de la justice et de la justesse. Il s’agit bien sûr de s’engager et les demandes des associations ne manquent pas mais surtout d’être habité constamment par ce souci d’être les témoins de la justesse, de la justice de Dieu. Il ne s’agit pas d’un tribunal où nous serions jugés sur nos bonnes et mauvaises actions, pensées etc - notre cœur et notre esprit s’en chargent largement – mais d’être toujours prêt à rendre compte de l’espérance du Christ. Notre attitude, nos paroles, nos actions doivent être toujours plus promptes à relever, à encourager, consoler. Nous devons absolument faire taire toutes nos tentations, nos velléités de prendre le pouvoir sur l’autre pour le plaisir de nous sentir supérieur. Si jamais la tentation jaillit de notre cœur, portons-nous, par le biais de notre imagination au pied de la croix. 

En contemplant le Christ Ressuscité nous pourrons apprendre le chemin de l’humilité, de l’abandon du pouvoir pour entrer dans le règne de l’Autorité. Une Autorité qui nous invite à écouter une parole de consolation, de miséricorde, une parole qui nous envoie au cœur du monde témoigner de la tendresse de Dieu.

 

Comment on Facebook

"Une sagesse qui n’est pas une pratique humaine pour être plus zen mais une sagesse qui nous donne de communier à Celui qui est la sagesse par définition. Cette sagesse qui nous invite à vivre de la vie de Dieu pour faire une place à l’autre dans la nôtre. Une sagesse qui nous incite à reconnaître que l’autre a une parole, une attitude qui peut nous conduire à une conversion. La sagesse à laquelle nous sommes appelés à communier, à ressembler est celle qui nous fait reconnaître en l’autre le visage du Ressuscité, du Fils de Dieu venu nous sauver" Ô, que c'est beau ! Merci.

+ View previous comments

“Prions pour que les jeunes du continent africain aient accès à l’éducation et à un travail dans leur propre pays”, demande le Pape. Et il ajoute: “Ils devraient pouvoir choisir entre ou se laisser vaincre par la difficulté ou transformer la difficulté en opportunité”.
Selon les statistiques 2017 de l’Organisation internationale du travail, en Afrique Subsaharienne, 12,9% des jeunes Africains qui ont entre 15 et 24 ans sont sans emploi. Mais le chiffre monte à 28,8% pour la même tranche d’âge dans les pays d’Afrique du Nord. De son côté, l’UNESCO estime qu’en 2017, presque 60% des jeunes Africains ayant entre 15 et 17 ans ne vont pas à l’école.
“Si un jeune n’a pas accès à l’éducation, pas même à une éducation de base pour de petits métiers, quel avenir aura-t-il ?”, demande le Pape....https://www.prieraucoeurdumonde.net/le-pape-francois-appelle-a-prier-pour-intension-du-mois-exemple-9/
...

“Prions pour que les jeunes du continent africain aient accès à l’éducation et à un travail dans leur propre pays”, demande le Pape. Et il ajoute: “Ils devraient pouvoir choisir entre ou se laisser vaincre par la difficulté ou transformer la difficulté en opportunité”.
Selon les statistiques 2017 de l’Organisation internationale du travail, en Afrique Subsaharienne, 12,9% des jeunes Africains qui ont entre 15 et 24 ans sont sans emploi. Mais le chiffre monte à 28,8% pour la même tranche d’âge dans les pays d’Afrique du Nord. De son côté, l’UNESCO estime qu’en 2017, presque 60% des jeunes Africains ayant  entre 15 et 17 ans ne vont pas à l’école.
“Si un jeune n’a pas accès à l’éducation, pas même à une éducation de base pour de petits métiers, quel avenir aura-t-il ?”, demande le Pape....https://www.prieraucoeurdumonde.net/le-pape-francois-appelle-a-prier-pour-intension-du-mois-exemple-9/

Nous avons prié ensemble en réseau mondial au cours de cette Neuvaine. Aujourd'hui, dernier jour. Que notre prière, notre offrande quotidienne au Père et nos cœurs unis à Celui de Jésus nous ouvrent toujours davantage à la volonté du Père pour son Eglise.Elever notre voix: 9 jours de prière pour la santé et la réforme de l’Eglise 🙏⛪ ...

Nous avons prié ensemble en réseau mondial au cours de cette Neuvaine. Aujourdhui, dernier jour. Que notre prière, notre offrande quotidienne au Père et nos cœurs unis à Celui de Jésus nous ouvrent toujours davantage à la volonté du Père pour son Eglise.Image attachmentImage attachment
Load more

Facebook, EYM:

"Que pouvez-vous faire pour promouvoir la paix dans le monde ? Rentrer chez vous et aimer votre famille !"
Mère Teresa, prix nobel de la Paix
#JournéeDeLaPaix
...

Que pouvez-vous faire pour promouvoir la paix dans le monde ? Rentrer chez vous et aimer votre famille !
Mère Teresa, prix nobel de la Paix
#JournéeDeLaPaix

 

Comment on Facebook

PE LI

Ah ben ça faisait longtemps tiens..

+ View previous comments

3 days ago

Mouvement Eucharistique des Jeunes - MEJ France

Tournage Teaser RN 2018L'équipe ES de Pau s'est donné du mal pour le tournage du teaser RN 2018 !
Un grand merci à eux et aux réalisateurs qui ont créé le scénario et filmé.
...

 

Comment on Facebook

Claire Dutheil créatifs ces petits palois

+ View previous comments

C'est bientôt la Journée de la Paix. Qu'est-ce qui t'inspire à partager la Paix autour de toi ?

Donne ton témoignage en MP !
...

Cest bientôt la Journée de la Paix. Quest-ce qui tinspire à partager la Paix autour de toi ?

Donne ton témoignage en MP !
Load more